mardi 1 septembre 2009

La pince à chaussettes est à l'homme ce que le porte-jarretelle est à la femme

Et je ne remercierai jamais assez l'amie qui m'a offert ce soir cet accessoire aussi indispensable à la virilité de l'homme que peut l'être le porte-jarretelle à la beauté féminie.
Pourtant, Dieu sait (et je fais beaucoup référence à lui, moi qui suis devenu le dernier des agnostique dès que je me suis aperçu qu'il refusait de répondre à mes ferventes prières de devenir une rock star) que le porte-jarretelle a eu une influence toute particulière sur ma vie, notamment cette année.
Certaines personnes, et pour ne pas en citer, Leslie-Parisienne (occasion de me faire un coup de pub monumental), pourront en témoigner : j'ai développé des liens indissolubles avec le milieu burlesque parisien à ses prémisses. Et mon image de la femme n'a pu qu'être fortement influencée par certaines soirées particulièrement riches en rencontres affriolantes. Mais vous imaginez que votre serviteur, fort d'un soucis d'objectivité et d'impartialité particulièrement arbitraire, n'a pu que se soustraire à toute tentation (...), et s'est donc astreint à une chasteté qui ferait pâlir le premier bonze venu ; c'est en tant qu'observateur tiers, et non adorateur concupiscent de la nudité féminine dans ses atours les plus séduisants que j'affirme haut et fort : la femme est certainement la chose la plus admirable qui puisse nous être donné d'admirer sur Terre.
Mais rassurez-vous messieurs nous possédons enfin la possibilité de nous défendre aussi bien que la gent féminine en terme de séduction ! La pince à chaussette nous permet de rivaliser d'astuces ! Et laissez moi vous donner immédiatement d'excellentes raisons de la porter dès que l'occasion s'en fait sentir :

1) Vous serez original
Je ne vous cache pas que l'accessoire en lui même est relativement dur à trouver. Ainsi donc, je crois pouvoir affirmer sans faute que vous vous ferez remarquez dès qu'il s'agira de relever le pantalon.

2) Vous serez désirable
À n'en point douter, vous rivaliserez avec les plus beaux T-shirts fluos estampillés du logo J.U.S.T.I.C.E. Vous serez les "kings de la party", si vous osez néanmoins remonter votre pantalon au dessus des mollets (hem, hem...). Et si vous parvenez à montrer subtilement à une demoiselle qui vous aurait tapé dans l'oeil les incroyables attributs esthétiques qui ornent vos jambes glabres, vous ne pourrez dès lors que la compter parmi vos conquêtes de la soirée.

3) Vous apprécierez son contact doux et chaleureux
Aussi étonnement que cela puisse paraître, porter de telles choses est très agréable. Plus de soucis de chaussettes tombantes (ce qui est son principal intérêt), et un mollet agréablement enserré, ce sont les avantages indéniables de cet accessoire qui deviendra très rapidement un incontournable de votre garde-robe.

Voilà ce qui, je l'espère, saura vous convaincre comme je me suis laissé convaincre. Si j'en ai la force, je vous ferais un petit inventaire du dress-code masculin rétro. Nous verrons bien !

6 commentaires:

TiteMaud a dit…

Huuum, autant je suis conquise par l'usage de portes-jarretelles, (comment ça s'écrit cette connerie? :D), et je connais quelqu'un qui ne me contredira pas, autant tes pinces à chaussettes, si tu les mets pas avec un short, je vois pas l'intérêt...
:p

Axl a dit…

Dans l'état actuel, je suis moyennement convaincu. Mais à n'en pas douter, une photo de toi avec le dit accessoire saura certainement me faire comprendre mon erreur! ^^

Petit Homme Qui Trébuche Dans La Nuit a dit…

Euuh...
Pas convaincu la.
Peut-être qu'une vidéo de toi en train de faire un strip tease langoureux, uniquement focalisé sur le moment ou tu retire tes pince-chaussettes, me convaincrait...

Florian Delteil a dit…

J'avais inventé le string-chaussette, il y a quelques années. Mais le principe avait rebuté les couturiers.

De toute façon, les chaussettes, c'est has been. Le seul fait de prononcer le mot "chaussette" ça fait pérave. J'imagine déjà ses gros allemands en espadrille (ou pire, tong) + chaussette. Un combo dévastateur.

Ilagee a dit…

C'est pas aussi génial qu'une pince à slip, mais ça se tient.

Coyote a dit…

Erf. Quand j'tais plus petite, je regardais une série qui s'appelait “Les Brigades du Tigre”

Quel rapport avec le complément de garde-robe de Potemkin, me direz vous ?

Eh bien, c'est facile, un des épisodes qui m'a le plus marqué, c'était celui où un tueuse en série s'en prenait exclusivement aux hommes affublés de cet accessoire. Parce qu'elle trouvait ça très laid, et très commun.

Vous étiez au moins...