lundi 8 décembre 2008

Monsieur Propre

Monsieur Prorpre, c'est moi. Il est assez étonnant de constater que cela a été l'un des pseudonymes dont on m'a affublé. Pourtant, je ne suis ni chauve, ni musclé, et je ne porte jamais de blanc.
La singulière raison de ce surnom est fort bête : j'adore me laver. Et là, vous devez déjà être en train de vous dire : "mais diable, que la vie de cet individu est intéressante et originale !". N'est-elle pas ? Et vous m'en voyez vexé. Mais continuons.
Outre le fait d'aimer sentir bon, et frêmir de plaisir à l'idée d'arborer une peau douce et fraîche, une chevelure soyeuse et éclatante (oui, je sais, je suis un grand fou), j'aime à rester de longues minutes dans cette atmosphère douillette, simplement à réfléchir.
Plus jeune –et oui, figurez-vous que cela est possible–, je chantais. Déménager à Paris a rendu l'exercice plus difficile, pour ne pas dire périlleux. Que me restait-il alors ? La pensée, muette (du moins je l'espère, vu le nombre de vacheries auxquelles je peux penser), est alors apparue comme la meilleure alternative. Et cessez immédiatement de croire que je suis incapable de penser en chantant, voulez-vous ?!
Donc... Vous me faîtes perdre le fil de ma narration. Que disais-je ? Ho, oui, la réflexion ! Prendre une douche me permet de développer une pensée sereine, claire, souple, et objective. Rien que cela ! Une bonne douche a plus de vertus qu'une promenade (le seul soucis étant qu'il est beaucoup plus difficile d'écouter de la musique sous sa douche que lorsque l'on marche). Dans des moments de déprime profonde, ou d'intense besoin de réflexion, il m'est arrivé de prendre plusieurs douches par jours. Mon record étant de quatre.
Combien de fois suis-je sortie de ma douche en toute hâte, tel Archimède lorsqu'il découvrait quelque principe physique, pour griffonner sur un papier une idée, avant de goûter à nouveau la douce volupté de l'eau chaude ruisselant sur ma peau, nettoyant mon corps et mon âme ? Combien de fois, tourmenté par quelque problème, y ai-je trouvé une, que dis-je, LA solution ?
Les douches sont donc pour moi de parfaites conseillères, des amies avisées dans les bras desquelles je m'abandonne à loisir.
Si maintenant vous voulez bien m'excuser, il va falloir que j'aille me laver.

6 commentaires:

Reiyel a dit…

"Que me restez-il alors ? " Oh!
Bon sinon moi je savais pas tout ça.

Les' a dit…

Ca me fait penser que je devrais peut être en prendre une ou plusieurs aujourd'hui...

Potemkin a dit…

Reiyel : j'étais fatigué, je n'avais pas encore pris de douche... Et puis je ne m'étais pas relu. Mais effectivement, ça picote les yeux. Désolé...

Archonium a dit…

Et les bains, tu as pensé aux bains ?

Axl a dit…

Eh Oh! Moi aussi je prend des douches je te ferai dire.
Et t'as pas le monopole de la douche créative. En revanche, moi, j'en sors pas tant que j'ai pas fini et du coup j'oublie à chaque fois la moitié de mes idées... :p

TiteMaud a dit…

@Archo: te déteste, les bains ici, c'est un peu comme un attentat terroriste. Avec 31°C aujourd'hui (oh oui détestez-moi :p) je végèterais bien dans de l'eau fraiche, moi.

Sinon, moi mon record de douche par jours ça reste du classique 2. 4, j'ai jamais fait. Enfin en comptant les douches de plage ptet 3 en fait. Mais c'est pas pareil.
Ah si non je te bats.
5 au hammam :p

Vous étiez au moins...