lundi 26 juillet 2010

Paye ta vie de geek

Dans un monde qui ne l'est pas tant !

Parce qu'on a beau nous rebattre les oreilles avec des slogans aussi stupides que "le geek, c'est chic", et autres non-sens, non, nous ne vivons pas dans un monde entièrement informatisé. Et la majorité de la population n'utilise ni twitter, ni facebook, ni -à plus forte raison- de blogs [aparté]raison pour laquelle les abrutis égocentrés qui se gargarisent d'être influents devraient plutôt s'intéresser aux débiles notoires qui leurs servent de lectorat.[/aparté].
Entendons-nous bien : je ne me considère pas particulièrement comme geek. Et si tel était le cas, de toutes les manières, je ne le porterais pas en étendard. Je passe simplement la plus grande partie de mes journées libres sur un ordinateur, devant une console de jeux, à lire du fantastique, à aller au cinéma, ou à compléter mes collections de comics/manga/BD. Et il semble que cela suffit pour que la plupart des personnes me considèrent comme socialement inadapté.

Parfois, pour les personnes qui, comme moi, n'ont pas la chance d'être dans un milieu socio-professionel qui nécessite l'outil informatique au quotidien, cela peut créer des décalages notables.
Non, mais c'est vrai ! Vous n'en avez pas conscience, vous qui bossez en tant que DA, CM, journaliste, dans des boîtes d'info, ou vous autres qui comptez sur votre diplôme d'ingénieur informaticien pour vous lancer dans la création sur le web. Vous non plus qui travaillez dans la pub ou dans la com'. Mais pour les autres, c'est parfois problématique.
Prenez cette année par exemple ! Il y a de cela quelques mois, j'ai eu l'opportunité d'être costumier sur un film d'époque. Et bien croyez moi, pour ce qui est de la communication entre staff, production, figuration et les différents intervenants (maquillage/coiffure, régie, accessoiristes, décorateurs, etc.), c'est presque si nous n'utilisions pas des pigeons voyageurs pour nous tenir informés ! Et la plupart des discussions que j'entretiens quotidiennement avec mon entourage relativement orienté était tout bonnement impossible à aborder.

Il y a également le cas contraire. Parfois, quelqu'un se met à faire référence à un vieil anime, ou à un jeu vidéo particulièrement culte. Généralement, l'ensemble de l'assemblée en profite pour se jeter sur lui à bras raccourcis. Et lorsque votre serviteur vole au secours du pauvre malheureux, les personnes adoptent généralement un regard médusé assorti d'un : "Ha non, pas toi !", comme si je portais en moi une sorte d'enfant honteux, de secret inavouable ! Pas une fois les gens ne se sont dit : "ha oui, finalement, si lui l'est, après tout, ça doit avoir son intérêt..." Non, il faut sans cesse s'en justifier, presque s'en excuser.

Être geek, actuellement, et au quotidien, ça n'est toujours pas rentré dans les moeurs. On accepte facilement quelques instants d'égarement, le temps d'une soirée, parce que cela paraît exotique, mais je vous assure que le monde réel nous est plutôt hostile. Si si.
C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de m'acheter Starcraft 2 et d'y consacrer ma semaine ! Voilà !

...

Non, cet article n'avait pas du tout pour but de légitimer mon futur achat. Enfin, mes chers petits amis ! Je suis outré que vous puissiez penser cela de moi, votre serviteur !

Non, vraiment...

N'insistez pas, je suis déjà parti.

Bon. Et bien au revoir !

8 commentaires:

Archonium a dit…

Je suppose que tu va tenter de l'acheter dès ce soir à la FNAC des Champs-Elysées ? Parce que si c'est le cas, sache que je te hais cordialement et aussi profondément que possible.

Potemkin a dit…

Disons plutôt que je peux déjà l'avoir cet après-midi si je promets bien gentiment de ne pas m'enregistrer sur le net avec...

Coyote Crafty a dit…

Sache que je ne déteste pas, mais que j'aimerais bien être à ta place, surtout cette semaine… ^^

Vlad a dit…

'Tain mais ouais ! Ras le cul de ces geek-wannabe qui ne saisissent pas le vrai drame social que d'être un geek dans un milieu lambda, loin des boîtes de comm' parisiennes...
Je vois bien, depuis que j'ai parlé de drewpickles et des reptiliens au boulot, je suis stigmatisé, mis a l'écart...
Heureusement qu'il reste HFR !

Boub a dit…

Comme tu as dit, la vision que l'on aura de toi dépend de ton boulot, de tes amis.. De ton milieu de vie quoi.

Mais avoue que tu as un côté geek! Pour jouer une semaine à Starcraft 2..

Personnellement, moi quand un mec est un geek, pas trop surtout, je trouve ça craquant.

Guillaume a dit…

Personnelement je suis aussi un peu geek sur les bords, j'ai jouer à Starcraft pendant 1semaine, j'ai une collection de mangas / figurines / dvd assez imposante qui ne cesse de grandir, 6 ordinateurs dont 2 serveurs sur ubuntu et windows serveur qui tournent presque en permanence, et un ggrand fan des films.
Depuis maintenant 5mois je suis en couple et ma petite amie à un peu de mal avec le fait que je sois fan d'informatique come sa, et il arrive que parfos elle me reproche un peu ... A mon travail c'est pareil, on est un peu exclus parce que l'on a des références cinématogriphes / musicales ou passion diférentes des autres..

Vincent a dit…

Je suis d'accord avec l'ensemble de ton message mais moi je suis fier d'être G33K et je le revendique !

Je trouve très sain d'avoir une passion, quelque chose qui me chatouille de l'intérieur et qui me fait aimer mon métier, qui me pousse ma curiosité et qui me rend heureux.

Beaucoup de gens n'ont pas cette chance et bosseront toute leur vie dans un domaine qui les laissent totalement indifférents.

Je ne suis absolument pas mécontent d'aller au boulot le matin bien au contraire. Je suis jeune, peut être que cela passera, en tout cas aujourd'hui je ne comprend pas les gens qui ont ce dédain pour les Geek. Incompréhension ?

Les néophytes ne comprennent rien à l'informatique car tout avance très vite et c'est vraiment vaste. On parle d'ailleurs de monde virtuel, c'est à quel point ce domaine est large. On peut presque vivre dedans, vivre de ce qu'il produit.

Je terminerai sur une remarque, c'est que toute notre vie est "dans la matrice". TOUT est virtuel. Notre identité ne tiens qu'à un fichier à la préfecture, notre portefeuille n'est que chiffres, l'argent est virtuel, d'ailleurs pour preuve il est impossible de se faire payer matériellement.

J'ai regardé récemment "Traque sur Internet 1.0" un film bien naïf mais pourtant si vrai.

Lorsque le matériel informatique, soit dit en passant qui est absolument partout dans la maison, se met à clignoter et à ne plus fonctionner : c'est le geek de première que l'on appelle d'urgence.

Les néophyte n'aiment pas l'informatique, d'ailleurs ils viennent régulièrement nous solliciter "j'ai plus le wifi !!" alors qu'il suffi de presser le bouton sur la tranche su pc portable. Cette situation, vécue 100 fois au moins, démontre que face à l'informatique certaines personnes régressent au stade animal et ne font plus l'effort.

Cette incompréhension est bien sur voulue, il est toujours plus facile de demander à celui que l'on considère comme rongé par l'informatique de se débrouiller pour que "ca ne clignote plus tout rouge". Les codes couleurs sont simples. Mais là encore l'adulte recule.

Personnellement je ne manque pas de le rappeler lorsque je reçoit des remarques désobligeantes, car je trouve les gens hypocrites et très égoïstes. Dès que l'on sort un peu de leur petit monde compréhensible, la différence (et dans mon cas la compétence) en deviendrait une tare...

Il faut éduquer les gens. Si la technologie ne leur obéi plus, je ne dépanne pas. J'explique mais je laisse l'utilisateur apprendre. Le meilleur moyen de rétablir un semblant de compréhension de notre univers.

Vincent a dit…

Je suis d'accord avec l'ensemble de ton message mais moi je suis fier d'être G33K et je le revendique !

Je trouve très sain d'avoir une passion, quelque chose qui me chatouille de l'intérieur et qui me fait aimer mon métier, qui me pousse ma curiosité et qui me rend heureux.

Beaucoup de gens n'ont pas cette chance et bosseront toute leur vie dans un domaine qui les laissent totalement indifférents.

Je ne suis absolument pas mécontent d'aller au boulot le matin bien au contraire. Je suis jeune, peut être que cela passera, en tout cas aujourd'hui je ne comprend pas les gens qui ont ce dédain pour les Geek. Incompréhension ?

Les néophytes ne comprennent rien à l'informatique car tout avance très vite et c'est vraiment vaste. On parle d'ailleurs de monde virtuel, c'est à quel point ce domaine est large. On peut presque vivre dedans, vivre de ce qu'il produit.

Je terminerai sur une remarque, c'est que toute notre vie est "dans la matrice". TOUT est virtuel. Notre identité ne tiens qu'à un fichier à la préfecture, notre portefeuille n'est que chiffres, l'argent est virtuel, d'ailleurs pour preuve il est impossible de se faire payer matériellement.

J'ai regardé récemment "Traque sur Internet 1.0" un film bien naïf mais pourtant si vrai.

Lorsque le matériel informatique, soit dit en passant qui est absolument partout dans la maison, c'est le geek de première que l'on appelle d'urgence.

Personnellement je ne manque pas de le rappeler lorsque je reçoit des remarques désobligeantes, car je trouve les gens hypocrites et très égoïstes. Dès que l'on sort un peu de leur petit monde compréhensible, la différence (et dans mon cas la compétence) en deviendrait une tare...

Vous étiez au moins...